Gioacchino Rossini

Rossini et sa caricature.

 

L’auteur du Barbier de Séville était d’une gourmandise au moins égale à son génie.

Ainsi Théophile Gautier disait de lui :  "Il est de la plus monstrueuse grosseur. Il y a six ans qu’il n’a pas vu ses pieds."

 

Rossini était gourmand de tout, mais plus spécialement de foie gras et de truffes. Il appelait ces dernières « les Mozart des champignons ». C'est un saladier entier de truffes du Piémont qu'il décide d'assaisonner et de partager à la table de James de  Rothschild, son mécène.

 

Bon vivant et gastronome, il a composé des pages culinaires, leur donnant le nom de ses opéras (« bouchées de la Pie voleuse », « tarte Guillaume Tell »),  (Hachis romantiquePetite valse à l'huile de ricin)

 

Il disait: "« Manger et aimer, chanter, digérer : tels sont les quatre actes de cet opéra bouffe qu’on appelle la vie, et qui s’évanouit comme la mousse d’une bouteille de champagne » 

 

 

 

Nous contacter ou réserver: il suffit de clicker:

Formulaire de contact

 

E-mail:

soraya@cuisine-at-home.fr

 

Tel: 06 88 49 69 23

 

Tous les  après midi

de 15h00 à 18h00

et

Tous les soirs 

de 19h30 à 23h30