Le fruit-miracle

Le fruit miracle ou fruit miraculeux  est le fruit  d'une espèce d'arbres originaire d'Afrique de l'Ouest.

La pulpe du « fruit miracle » a la propriété de recouvrir les papilles gustatives de la langue ce qui neutralise l’acidité de tout autre aliment, citron par exemple.

Dans le magazine d'investigation  "Déjà demain" sur la chaîne D8,  on en est resté baba. Guy Lagache  consomme d’abord la petite baie rouge, puis dans la foulée un quartier de citron. Et là, surprise  : "on dirait de la limonade !" s’exclame-t-il complètement bluffé. 

Schématiquement, au lieu de recevoir le signal "l’aliment que je mange est acide", le cerveau capte le message contraire "ce que je mange est sucré". Résultat : tout ce que vous allez ingérer, après avoir croqué la baie, aura le goût d’une véritable douceur. Durée de cet effet hallucinant : de une à deux heures, selon la sensibilité de chacun.

Au Ghana la baie est consommée comme un bonbonToutefois, c’est aux Etats-Unis que le fruit magique connait son premier vrai succès. C’est même devenu un ingrédient tendance dans les flavors parties et les restaurants branchés. Lors de soirées sélectes, la nouvelle expérience gustative coûte environ 20 dollars. À l’entrée, on vous remet la baie tant convoitée et sur les tables sont disposés du citron, de la banane à la moutarde, de la bière qui prendra le goût d’une sorte de Milkshake au chocolat.

A Chicago, le chef Homaro Cantu cherche le moyen d’intégrer le fruit sous la forme de poudre dans des aliments. Et l’on vient de loin pour savourer ses glaces, cupcakes… sans calories, ni culpabilité. 

En France, inutile de chercher des baies fraîches sur nos marchés !  Primo, parce que ce fruit est fragile : il s’abîme vite donc pas facile de le transporter ni de le conserver. Secondo, parce que les lobbies industriels du sucre et des édulcorants ne voient pas d’un bon oeil l’arrivée sur le marché d’un produit susceptible de leur faire de l’ombre

En tout cas, on n’a pas fini d’entendre parler de cette fameuse baie miraculeuse. Au Japon, sa pulpe est utilisée depuis des années dans la production d'aliments dédiés aux personnes diabétiques et la miraculine commence à être utilisée pour adoucir les médicaments amers. 

Nous contacter ou réserver: il suffit de clicker:

Formulaire de contact

 

E-mail:

soraya@cuisine-at-home.fr

 

Tel: 06 88 49 69 23

 

Tous les  après midi

de 15h00 à 18h00

et

Tous les soirs 

de 19h30 à 23h30